Témoins de mariage : Comment bien les choisir ?

Témoins de mariage : Comment bien les choisir ?

Le choix des témoins, ne vous trompez pas…

Etape souvent périlleuse le choix de ses témoins de mariage peut être long et fastidieux ! Peur de vexer untel, envie de demander à un autre mais vous n’êtes pas d’accord avec votre futur conjoint… C’est souvent une jolie prise de tête mais ça en vaut le coup !

Tout d’abord, il faut suivre son cœur.

Ce n’est pas à votre famille ou à vos amis proches de décider pour vous qui sera votre/vos témoin/s.

Si vous avez des frères ou sœurs, ils pourraient bien être en compétition…

Ce qui est envisageable, pour un mariage avec cérémonie civile en mairie, puis célébration religieuse, c’est de choisir des témoins pour l’une et d’autres pour l’autre. Ainsi vous satisferez beaucoup de vos proches et tiendrez votre promesse à votre meilleure amie : oui, c’est souvent à elle qu’on promet à 16 ans d’être sa témoin le jour où on se mariera avec le Prince Charmant !!

Il faut surtout que votre choix soit votre décision, celle que vous ne regretterez pas, celle qui vous donnera le sourire le plus magnifique durant votre journée fabuleuse de mariage !

Ne vous formalisez pas car forcément, quelques personnes seront disons… un peu déçues de ne pas être l’élu… Mais ils pourront profiter de la fête jusqu’au bout de la nuit et participer au plus beau jour de votre vie, c’est déjà une grande preuve d’amitié ! De plus, tout le monde sait bien qu’on ne peut pas prendre comme témoins toute la brochette des cousines, copines de boulot, ancienne amie de primaire etc… !

 

Combien de témoins pouvez-vous prendre ?

Pour une cérémonie à la mairie, le nombre maximum par marié est de 2 témoins. Vous pouvez décider de n’en choisir qu’un chacun. Quant aux bénédictions ou messes religieuses, pas vraiment de limites. Certains officiants imposent un maximum de 4, mais rien n’est officiellement statué. Ensuite, hormis le fait de satisfaire plus de gens autour de vous… méfiance avec un mariage avec témoins à rallonge… Cela peut un peu faire « phénomène de foire » ou carrément vous faire passer pour des illuminés.

Pour les témoins à l’église, il est parfois plus simple de privilégier des personnes de votre entourage proche qui ont les mêmes convictions. Cela rajoute du sens au solennel de la situation.

Le choix pour un ou une témoin reste le plus généralement basé sur l’amitié du marié ou de la mariée, pour des anciens copains d’école, des collègues de longue date. C’est un peu comme une consécration de cette forme d’attachement qui se construit le plus souvent très tôt dans notre enfance. Un copain de maternelle, même si on ne le voit plus que tous 5 ou 8 ans, sera forcément très touché d’être pressenti pour la place aux premières loges, lors de l’échange de vos vœux…

 

Combien de témoins pouvez-vous prendre ?

Et vos témoins, quel rôle auront-ils vraiment ?

En toute logique, être témoin de mariage c’est avant tout attester de l’union d’un couple. Ce n’est donc pas anodin, car on peut tout autant ne pas adhérer aux valeurs de cet acte… A ce moment-là, inutile de brusquer les gens que vous auriez souhaité avoir en témoins.

Pas besoin non plus d’imposer trop de choses à faire, mais normalement, un témoin est un vrai compagnon-de-route, un assistant dévoué, un allié de taille pour répondre à toutes les questions de dernière minute, dont le rôle débutera en amont de la cérémonie. Depuis vos fiançailles si vous en fêtez, jusqu’aux multiples démarches nuptiales : choix de la robe, aide pour déterminer le repas, coup de main pour la décoration home made, ou encore épaule compréhensive lorsque vous aurez des (petits) coups de mou à 36 heures du jour J ! Après, chaque futur marié aura sa vision plus personnelle de ce que son/ses témoins pourra/ont faire !

Finissons par une note d’humour avec cette petite vidéo car sachez-le, le jour du mariage, les témoins sont souvent à la base d’évènements plutôt drôles, cocasses et parfois même incontrôlables…